Lubumbashi : le maire organise une marche de paix, l’opposition la boude

La mairie de Lubumbashi  a appelé ce 07 Aout en cours à une marche de paix .Objectif, lancer  un appel à la paix au Katanga en faveur du processus électoral. La majorité présidentielle et  les autorités politico-administratives ainsi que la force vive étaient présentes. L’opposition dénonce une marche de provocation.
Le point de départ  de la marche organisée  par la mairie de Lubumbashi,  la place de la gare.  Les représentants des différentes  forces vives, les membres  des partis et regroupements politiques  du regroupement Front Commun pour  le Congo. Ayant pris part  à sa cette marche,  le président de l’assemblée provinciale, Mwelwa Wa Nsambi, le vice-gouverneur Jean Kalenga Mambepa, le maire de la ville, Robert Lubaba et le président interfédéral de la Majorité présidentielle et  le professeur Kasongo  Mandé. Les manifestants  ont scionné quelques artères de la ville cuprifère et ont eu pour point de chute, le parvis  du bâtiment du  30 juin «  nous venons  soutenir les conclusions qui sortiront de  la plateforme politique ECC par rapport au processus électoral »  déclare Bohoto, la vice-présidente du parti politique ADPC. Maître Gisèle Ngungwa est membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la démocratie, pour elle, cette marche lance un message fort qui marque l’attachement  de son parti politique à la paix dans la ville de Lubumbashi «  nous marchons aujourd’hui, la ville de Lubumbashi est une ville de fer, quoique nous avons de  plusieurs tendances politiques, le processus électoral doit se dérouler dans un climat de paix » insiste-t-elle.
Appel à la préservation de la paix
Dans son discours  de  son discours marathon, le vice-gouverneur de Lubumbashi jouant les fonctions du gouverneur à l’intérim a martelé sur la préservation de  la paix  en cette période du processus électoral, Jean Kalenga Mambempa «  Lubumbashi risque de connaitre des troubles, nous ses fils et fils, nous disons non aux troubles et voulons que ces élections se déroulent dans la paix »déclare-t-il en poursuivant que les portes de la CENI sont ouvertes. Cette autorité souhaite que, chaque Luchois dépose sa candidature dans la tranquillité. Il poursuit que cette ville, est la capitale économique de la RDC, mais pas une capitale politique. Il faut souligner que cette manifestation a été organisée  au lendemain de celle de L’UNADEF, un parti de l’opposition politique,  qui a été dispersé par  la police le lundi 6 Aout en cours.
L’opposition dénonce
Par ailleurs Tshivadi Mukuwa Lukusa, le président fédéral du CDPS, la marche organisée par la majorité au pouvoir ce mardi, n’est une provocation politique « en tout cas pour tout Katangais digne de son nom, ça, c’est une provocation délibérée à un jour de tristesse où le Katanga est sérieusement blessé  du fait que l’un de ses meilleurs fils persécuté pour refus de fouler le sol des ancêtres » regrette-t-il.
John  Walutula/ Lubumbashi

Input your search keywords and press Enter.