Goma : Le Général de Brigade Innocent Gahizi, une autorité attachée à sa culture traditionnelle

Le Commandant adjoint de la  34e région Militaire,  chargé des opérations, un digne fils  du Nord-Kivu en  territoire de Masisi est un homme  simple et sans complexe. C’est le témoignage de James Kisubi, a  découvert  une autorité militaire de haut qui n’a jamais oublié  sa genèse. Il l’a témoigné à nos micros ce Jeudi 02 Janvier 2020 à Goma.

Selon ce confrère Journaliste de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), le Général  Innocent Gahizi  l’a impressionné par sa simplicité et son attachement à ses valeurs cultures de ses ancêtres : «  j’ai visité le Général de Brigade Innocent  à sa Résidence officielle et il m’a étonné  de sa manière de vivre, un homme simple et qui n’a pas de complexe » déclare-t-il en continuant qu’il  m’a appris comment  griller avec les    pommes de terre sur  les braises.

Quelqu’un qui n’oublie pas ses origines

 Cet Officier de haut rang au sein  des FARDC  se confié à notre confrère qu’il est venu d’une famille pauvre, là  où il était obligé d’aller à l’école avec une seule uniforme qu’il devrait laver et attendre que ça se sèche et une paires des chaussures qu’il portait chaque jour sans l’appui d’une autre.

James Kisubi admire sa sincérité

 Le Villageois  d’Itebero en territoire de Walikale, James Kisubi a remarqué dans cet Officier, un homme honnête  envers  lui-même et envers ses concitoyens  car il reste égal à lui-même et n’oublie jamais ses originaires ainsi que son passé malgré très douloureux : «  il m’a avoué qu’il devrait aller à l’école avec une paire des chaussures, après quoi,  il partait  cultiver le  champ et revenir le soir pour revoir ses notes scolaires , une vie d’un citoyen ordinaire » s’exclame-t-il et d’ajouter que ce sont des activités  champêtres qui soutenaient ses études. C’est pour quoi, James Kisubi appelle  d’autres congolais à être comme le Général Innocent Gahizi, un homme simple et sans complexe, qui partage son triste expérience avec d’autres, une manière pour lui d’affermir la foi  des autres que tout est possible avec Dieu.  Le Journaliste James soutient qu’une personne  peut venir  du village et diriger un jour les citadins dans leur ville.il a fini par souligné que ,  ce chef des FARDC à une humilité exceptionnelle  qu’il n’a jamais vue nulle part  et de conclure’’ l’humilité précède la gloire’’-t-on.Norbert Mwindulwa          

Input your search keywords and press Enter.