Goma : Le Député National Josué Mufula remercie ses électeurs et restitue ses travaux parlementaires, un véritable succès

Le Député National Josué Mufula  a accompli son devoir parlementaire ce  Jeudi 12 septembre 2019 à Goma. Celui de remercier sa base électorale et lui faire une restitution complète de ses réalisations au niveau de la chambre basse du parlement  national.  Le devoir de recevabilité l’en  a appelé et en a accompli tout en remerciant ses électeurs du fond du cœur.

 Dans une salle de fête archicomble  de ses électeurs , l’honorable Josué Mufula, député national du Front Commun pour le Congo, affirme  que, ce mandat qu’il a reçu de sa base électorale, est un contrat social : «  je considère la politique comme une servitude volontaire, nous ne sommes que des serviteurs et la  population de Goma est mon patron à cet effet, j’ai le devoir  de recevabilité envers cette dernière et je me dois de la restituer mon parcours réalisé au sein de l’Assemblée » insiste-t-il.  L’élu de Goma a été l’auteur d’une motion incidentielle qu’il avait initié et a conduit une délégation d’un  groupe parlementaire à Goma, sa circonscription électorale afin d’évaluer  et analyser la situation de la recrudescence de l’insécurité  qui occasionnait à ce temps des morts d’hommes et cela  presque chaque jour.

L’insécurité à Goma est au rabais

Aujourd’hui’ hui, les résultats sont là,  depuis le mois de mars dernier, les tueries  et les enlèvements ciblés des personnes  ne sont plus d’actualité dans la  ville de Goma. Le député Mufula a aussi présenté ses perspectives d’avenir  dans le cadre de son mandat  parlementaire en faveur de sa base électorale. Il a  également voulu savoir quelles sont les  nouvelles préoccupations qui tourmentent les quotidiens   de son patron, la population de la ville de Goma? «  Je  ne saurais  pas retourner à Kinshasa sans savoir le desiderata de notre population  car je me dois de retourner pour Kinshasa, en faire un rapport complet par rapport à leurs recommandations pour répondre également à leurs  attentes  »reconnait-t-il sagement.  Cet élu national a posé également  des actes charitables comme, il en a toujours  l’habitude.

Il a contribué pour éradiquer Ebola

A ce titre, il a joint ses efforts à ceux des autres notamment les institutions étatiques et ONG  pour chercher à éradiquer Ebola  en  déboursant    de sa propre poche, un montant conséquent pour  distribuer plus de 100 kits des dispositifs de lutte contre Ebola  à plus de 100 écoles et institutions supérieurs et  universitaires  de Goma. Ceci dans le but de conscientiser ces apprenants à adopter des mesures des préventions contre la Maladie à Virus Ebola pendant cette période des vacances parlementaires. «  J’ai réalisé  des tournés de sensibilisation  contre la Maladie à Virus Ebola dans toutes la ville et  j’ai acheté de mes modestes moyens,  les kits  de lavages des mains  pour  mobiliser  les jeunes à en  faire usage afin de se mettre à l’abris d’Ebola » déclare-t-il .  Il faut dire que, le 15 septembre de ce mois, les députés nationaux vont débuter une nouvelle session  qui sera complètement une session budgétaire d’où, il était aussi nécessaire  que l’honorable  Josué Mufula prenne leurs préoccupations afin de vérifier lors de cette session,  si ce nouveau budget prendra en compte les  préoccupations de sa base.

Josué Mufula, l’un de meilleurs élus de Goma

 Désormais, l’honorable  Josué Mufula, l’un de cinq meilleurs députés élus de la circonscription électorale de Goma selon le résultat définitif de la Cour Constitutionnelle,  se doit de revenir sur Goma, tous les trois mois  pour faire un rapport complet de ses prestations devant ses électeurs, un véritable  rendez-vous  du donner  et du recevoir pour jogger si leur représentant,  les représente  valablement à l’Assemblée Nationale.  Beaucoup de ses pairs n’ont pas encore réalisé cet exercice  depuis qu’ils sont à Kinshasa. Il fait donc une exception des députés nationaux du Nord-Kivu. Le député national Josué Mufula a fini son speech par appelé le premier, Sylvestre Ilunga Ilunkamba   de tenir compte du rapport qu’ils avaient  réalisé avec certains de ses collègues députés en mars dernier car dit-il, il y a des révélations accablantes qui peuvent l’ aider  à trouver des solutions durables aux problèmes  de sécurité au Nord-Kivu.

Rose Kashala 

Input your search keywords and press Enter.