Afrique : Félix Tshisekedi renvoie l’anser à Huuru Kenyata et réchauffe les relations avec Joao Lorenzo

Le président Congolais s’est entretenu avec son homologue Huuru Kenyata ce 06fevrier 2019. Le seul à avoir fait un déplacement pour Kinshasa lors de l’investiture de Félix Tshisekedi le mois dernier. Une  visite pleine de symboles dans la capitale  Kenyane et en Angola pour réchauffer les coopérations bilatérales.
A en croire des sources proches du président Congolais, venir  au Kenya est un signe symbolique de remercier ce pays d’être son soutien.  En rappel, en fin novembre, c’est à Nairobi que  le nouveau président de la RDC avait scellé son alliance  avec vital Kamerhé pour naitre la coalition CACH. Une union qui s’est révélé gagnant déclare un diplomate couvert sous l’anonymat. Plus de dix jours après sa proclamation comme le nouveau président de la RDC, le président Huuru Kenyata et son opposant naturel Railla Odinga  avait été parmi les rares à féliciter  Félix Tshisekedi Tshilombo. Le président de la République sœur du Kenya avait été le seul chef d’Etat  a être présent à l’investiture de Félix Tshisekedi à Kinshasa avec son opposant principal encore Laila Odinga avec à leurs suites importantes délégation du Kenya. Ceci  a marqué le nouveau chef de l’Etat, c’est pourquoi, il a tenu à les reconnaissant explique encore notre source. Ce soutien Kenya  et celui par exemple du chef de l’opposition politique de ce pays frère avait surpris plus d’un. Lors des élections  2017 au Kenya, Railla Odinga avait eu des mots très durs pour critiquer leur processus, mais pour les élections congolaises, mise en doute aussi, cet opposant  avait déclaré que le peuple avait déclaré et que son choix  avait été confirmé par les institutions de la République.
Il a visité aussi l’Angola
Avant le Kenya Felix Tshisekedi avait réservé d’abord sa première sortie en Angola  où  il a rencontré le président Joao Lorenzo. Luanda et Kinshasa disent vouloir donner un nouveau élan  dans leur coopération régionale notamment le secteur minier où le président Angolais plaide pour  les investissements réciproques  et une collaboration dans le domaine migratoire. Par ailleurs, l’Angola continue d’expulser  les congolais de son territoire. Luanda les accuse d’être en situation  illégale d’exploiter les minerais  du Nord du pays.
Il plaide pour le respect des droits de ses compatriotes
Felix Tshisekedi  plaide que les droits de ces congolais soient respectés et souhaite une meilleure coopération entre les deux vieux amis pays dans ces domaines « il est tout fait légitime de la part de l’Angola de pouvoir protéger  ses richesses , surtout lorsque ceux-ci font l’objet d’une exploitation  anarchique » déclare-t-il en poursuivant qu’en revanche , il a émis  le vœux d’avoir une collaboration  et  avec les services d’immigration Angolaise bien que ces expulsions se fassent dans des conditions  humaines c’est à dire en respectant les droits de l’homme pour les compatriotes et permettent à la RDC d’accueillir les tiens afin de les dispatcher vers leurs milieux d’origines. Notons que Félix Tshisekedi a venté lors de son speech l’alternance pacifique et civilisée  en RDC malgré la contestation  des résultats par Martin Fayulu. Il souligne d’avoir attendre la preuve de la victoire de son actuel opposant.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.